« Partageons ensemble le temps de demain »

Le climat extraterrestre


 

Le climat terrestre est actuellement dans une phase réchauffement naturel mais accéléré par l'Homme. Certains se posent la question de jauger l'influence de l'Homme sur ce réchauffement contemporain tandis que d'autres songent à "déménager" sur d'autres planètes lorsque les conditions terrestres rendront impossible la vie. Mais qu'en est-il du climat des autres planètes du système solaire ? Il est généralement admis que le climat des autres planètes est trop rude pour l'Homme mais nous allons voir dans quelle mesure. Accrochez-vous vous risquez d'avoir le vertige...

 

 

Mercure, le ying et le yang, Vénus températures infernales

 

Mercure

Source : futura-sciences

 

Première planète du système solaire (dans l'ordre de la plus proche à la plus éloignée du soleil), Mercure est une planète aux deux faces, l'une brûlante, l'autre glaciale. En effet, Mercure a une période de rotation 59 fois supérieure à celle de la Terre, c'est à dire que lorsque Mercure fait un tour sur elle-même, la Terre en fait 59. De ce fait, une partie de la planète est soumise à une exposition prolongée au soleil tandis que l'autre partie subit de longs jours de nuit. Ainsi sur la face exposée le mercure atteint les 430°C lorsque le soleil est à son zénith tandis qu'elle s'abaisse à - 185°C lors de la nuit. Seuls les pôles conservent des températures extrêmement négatives en permanence (aux alentours de -220°C, surtout au fond des cratères) ce qui rendrait possible la présence de glace.

Vénus, deuxième planète du système solaire mais également la plus chaude. Les conditions dépassent le domaine de l'inimaginable, c'est un four permanent. Les nuages principalement constitués de souffre (en raison d'une activité volcanique incroyable et incessante) maintiennent une chaleur digne d'un barbecue. Ces nuages de souffre donnent lieu à des pluies d'acide sulfurique qui n'atteignent même pas le sol (elles s'évaporent vers 30 km d'altitude) en raison de la température trop élevée. Le thermomètre vénusien grimpe à plus de 470°C... Par ailleurs de fréquents orages auraient lieu sur Vénus mais cette théorie est largement contestée dans la communauté scientifique. Une théorie voudrait que les orages y soient quasiment permanents mais que les éclairs y soient 100 fois moins puissants que sur Terre rendant presque impossible leur détection. A éviter pour vos prochaines vacances.

 

 

Mars, des similitudes avec la Terre

 

Mars

 

Mars, une planète au centre des études spatiales, une planète longtemps fantasmée, il y a t-il eu de la vie sur Mars, la vie est-elle possible ? Tant de questions qui demeurent aujourd'hui encore sans réponses... Cependant, le climat martien est étrangement similaire à celui de la Terre. En effet, on y retrouve des saisons, des températures parfois similaires même si la température moyenne y est de -55°C, le mercure peut parfois monter jusqu'à 20°C au niveau de l'équateur mais descend à - 150°C au niveau des pôles. Mars est également dotée de calottes glaciaires comme sur Terre, les nuages sont composés de particules de glace, d'eau et de dioxyde de carbone. Les nuages composés d'eau gelée sont semblables aux cirrus terrestres. Par ailleurs en 2008 des chutes de neige ont pu être observées par la sonde Phoenix mais n'ont pas pu atteindre le sol. Des tourbillons de poussière (dust-devil) ont également lieu sur Mars mais sont plus imposants que ceux sur Terre.

 

 

Jupiter, climat extrême

 

Jupiter

Source : Planète Astronomie

 

La géante gazeuse et également la plus grande planète du système solaire présente un climat dantesque. Les différentes couches de gaz y maintiennent une température très élevée et sont responsables de violents orages produisant des éclairs 1000 fois plus puissants que ceux sur Terre ! Par ailleurs les vents atteignent communément 360 km/h sur Jupiter, à titre de comparaison cela correspondrait à un cyclone de catégorie 5 sur Terre. Comme sur Terre, des anticyclones et dépressions interagissent. D'ailleurs la grande tâche rouge de Jupiter n'est rien d'autre qu'un gigantesque anticyclone de 25 000 à 40 000 km de long où les vents peuvent atteindre les 700 km/h !

 

 

Saturne, petite soeur de Jupiter

 

Saturne : Image prise par la sonde Cassini en 2008 par la Nasa

 

Autre géante gazeuse, Saturne présente des similitudes importantes avec Jupiter. Par exemple, au sud de la planète, un ouragan de plus de 8000 km de diamètre fait rage, cependant sa structure est semblable à ceux sur Terre avec un oeil en son centre. Par ailleurs des orages d'une violence redoutable s'y produisent, si les éclairs sur Jupiter sont 1000 fois plus puissants que sur Terre, ceux de Saturne sont 1 000 000 000 de fois plus puissants ! Par ailleurs, Saturne possède une grande tâche blanche qui est un phénomène se produisant tous les 30 ans environ (le prochain phénomène aura lieu aux alentours de 2020), cette tâche blanche est un orage saturnien.

 

 

Neptune et Uranus les soeurs lointaines

 

Neptune : thinkingmystic.wordpress.com

 

Uranus et Neptune sont les planètes les plus éloignées du système solaire mais ne vous détrompez pas, le climat y est redoutable. D'abord parce qu'il fait très froid, il fait plus ou moins -220°C sur Uranus et -200°C sur Neptune... Ensuite des vents inimaginables y soufflent, sur Uranus les vents peuvent atteindre 900 km/h ! Neptune est un cran plus incroyable puisque de gigantesques cyclones peuvent y produire des vents allant de 1000 à 2500 km/h ! Ces cyclones sont visibles sous forme de tâches et se déplacent parfois à plus de 1000 km/h...

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Mardi 26 septembre 2017 à 14:54:56

À lire aussi...

Nuages bas et brouillards attendus cette semaine en France

Les conditions anticycloniques reviennent en force. Résultat, nuages bas et brouillards sont attendus cette semaine sur bon nombre de régions...

Lire l'article

Fortes chaleurs en Australie le 16 et 17 décembre

L'Australie vient de connaître une véritable pulsion chaude le 16 et 17 décembre. Le mercure est grimpé jusqu'à 46.2°C au sud du pays...

Lire l'article

La vague de froid de décembre 1933

En 1933, une vague de froid caractérisée par sa durée touche la France du 7 au 24 décembre. Le mois de décembre 1933 est le plus froid depuis les mois de décembre 1890 et 1879...

Lire l'article

Neige en plaine dans l'Est lundi

Un épisode de neige jusqu'en plaine est attendu dans l'Est lundi avant le retour d'un temps plus doux sur la majeure partie du pays au fil de la semaine...

Lire l'article

Écrire un commentaire :

Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France