« Partageons ensemble le temps de demain »

Sécheresse : la situation ne s'arrange pas en France


 

Malgré un printemps record en ce qui concerne les orages, l'été 2018 et la prolongation des belles conditions de cette première moitié d'automne n'auront pas permis à la sécheresse de nous épargner cette année. La situation s'est même aggravée ces dernières semaines, faute de pluie suffisante alors que l'automne météorologique a officiellement débuté le 1er septembre et l'automne calendaire le 23 septembre.

A titre d'exemple sur la période du 1er septembre au 18 octobre, il est tombé seulement 15.1 mm à Paris, 18.0 mm à Orléans, 18.8 mm à Avord, 20.2 mm à Metz, 21.5 mm à Nevers, 23.3 mm à La Rochelle, 24.2 mm à Auxerre, 27.3 mm à Dijon, 32.3 mm à Nantes, 33.6 mm à Poitiers, 37.4 mm au Mans, 38.0 mm à Annecy ou encore 44.1 mm à Lyon. Le déficit hydrique atteint souvent 75%. Septembre 2018 se classe même dans le top 3 des mois de septembre les plus secs depuis les années 1950. En cette seconde quinzaine d'octobre, une soixantaine de départements sont toujours concernés par des mesures de restrictions des usages de l'eau.

 

Carte sécheresse France

Carte des limitations des usages de l'eau en France

 

 

La situation hydrologique restera tendue jusqu'à fin octobre en raison des conditions anticycloniques persistantes mais la donne pourrait peu à peu changer au fil des semaines avec le retour espéré des perturbations. Néanmoins, grâce à un hiver et un début de printemps particulièrement arrosé, on parle surtout de sécheresse de surface.

Les nappes phréatiques restent dans l'ensemble à un niveau normal pour 20 % d'entre elles voire satisfaisant pour 40 % des nappes, essentiellement dans le nord et l'ouest du pays. Dans l'Est en revanche, la situation est plus délicate avec des niveaux de nappes modérément bas à très bas.

 

Lac d'Annecy

Lac d'Annecy - Alex Brown

 

 

L'absence de pluie assèche le lac d'Annecy

 

La sécheresse fait parler d'elle en Haute-Savoie puisque le lac d'Annecy enregistre un record dépassant 2003. Son niveau est 60 cm en dessous de son niveau habituel et pourrait encore baisser en l'absence de pluie.

Résultat, touristes et habitants peuvent marcher dans l'eau à pied jusqu'à 200 mètres du rivage alors que les bateaux ne peuvent même plus naviguer correctement. Du jamais vu ! 

 

 


 

Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter nos prévisions et tendances météorologiques à 12 jours :

Prévisions

Prévisions et tendances à 12 jours

Retrouvrez l'intégralité de nos prévisions météo en France et pour 37 villes. Nous vous proposons une tendance jusqu'à 12 jours... 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Jeudi 18 octobre 2018 à 14:08:58

À lire aussi...

Fortes chaleurs attendues entre dimanche et jeudi prochain

Les conditions estivales se poursuivent en France en ce mois de juillet et une nouvelle bouffée de chaleur intense est attendue la semaine prochaine...

Lire l'article

La sécheresse continue de s’aggraver en France

Après une année 2018 plutôt sèche, 2019 n'échappe pas à la règle avec une sécheresse déjà bien présente sur le pays et particulièrement précoce...

Lire l'article

Un ensoleillement très généreux au nord

Sur la période du 1er au 15 juillet, l'ensoleillement est globalement généreux, en particulier dans le Nord-Ouest où la barre des 200 heures est frôlée...

Lire l'article

SST : la Méditerranée en surchauffe !

La chaleur durable et la canicule exceptionnelle de la fin juin ont favorisé une nette hausse des températures de la mer en Méditerranée ces dernières semaines...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France