« Partageons ensemble le temps de demain »

La France a soif : les explications !


 

Comme nous l'évoquions dans le bilan climatique du mois de juin, les précipitations ont été largement déficitaires en France. Pour rappel, le manque d'eau fut notable au nord de la Loire, notamment dans le Bassin parisien et en Bretagne où le déficit pluviométrique dépasse parfois 90%. On a relevé par exemple seulement 3.6 mm à Orléans (45), 4.4 mm à Orly (94) ou encore 7.8 mm à Quimper (29).

 

D'ailleurs, cette situation ne date pas que de juin, puisque nous sommes constamment en déficit pluviométrique depuis le mois de mars (10 à 30% selon les mois à l'échelle nationale). Aucun changement n'a pour le moment été observé au cours de la première décade de juillet, avec en prime une vague de chaleur notable. Au 11 juillet, bon nombre de nos villes sont restées au sec. Dans la capitale, on observe un 0 pointé (et ce depuis le 27 juin), même constat à Lyon (69), Montauban (82), Grenoble (38), Perpignan (66), Orange (84), Marseille (13), Nice (06), Leucate (11). Seulement 0.4 mm à Metz (57), 0.6 mm à Nancy (54), 1.6 mm à Poitiers (86), 1.8 mm à Mâcon (71), 2.2 mm à Evreux (27), 2.4 mm à Orléans (45), 3.6 mm à Le Mans (72), 7.3 mm à Lille (59), 13.1 mm  à Dunkerque (59).

 

 

Animation satellite entre le 1er mai et le 11 juillet 2015 en France

Animation satellite entre le 1er mai et le 11 juillet 2015 en France | Cartes issues du MODIS haute résolution de Infoclimat

 

 

Résultat, nos sols s'asséchent sérieusement, le tout accentué par la chaleur durable. Ainsi, depuis quelques jours des incendies se manifestent ça et là comme en Aquitaine, Poitou, Bourgogne, ou encore dans la région du Mans frappée par un important feu de forêt vendredi, brulant plus de 80 hectares de résineux. A ce jour, c'est une trentaine de départements qui sont concernés par les restrictions d'eau, et la situation ne cesse de s'aggraver de jour en jour.

 

Preuve en images de l'aggravation de la sécheresse et l'avance des cultures en termes de maturité. Regardez ci-dessus, l'animation satellite depuis le 1er mai, et fixez vous sur les régions centrales, vous constaterez au fur et à mesure de l'animation, que notre pays "jaunit" ! Un deuxième exemple se trouve ci-dessous : une comparaison entre le 4 juin et le 10 juillet. On voit clairement le changement de couleur... A noter tout de même que ce changement de couleur intervient chaque été, mais beaucoup plus tard dans la saison.

 

 

Comparaison entre le 4 juin et le 10 juillet 2015 | Cartes issues du MODIS haute résolution de Infoclimat

Comparaison entre le 4 juin et le 10 juillet 2015 | Cartes issues du MODIS haute résolution de Infoclimat

 

 

 

Aucune précipitation significative à prévoir avant 10 jours (au moins)

 

En effet, les conditions anticycloniques promettent de persister encore durablement sur l'Europe ces prochains jours. De plus, à partir de mercredi, la France verra l'arrivée d'une nouvelle pulsion chaude par le sud du pays, en provenance d'Afrique. Dans ce contexte, nos thermomètres s'approcheront de nouveau des 35°C en de nombreuses régions, voire même les dépasser en vallée du Rhône et dans le sud-ouest.

 

Si une tendance orageuse se met en place pour notre fin de semaine, le temps promet de s'améliorer rapidement, de telle sorte que soleil et chaleur devraient s'imposer une bonne partie de la semaine prochaine. Tout ceci, ne va pas arranger l'état de sécheresse que nous connaissons actuellement...

 

 


 

Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter notre rubrique analyse technique :

Analyse technique

Analyse technique

Ces bulletins permettent d'affiner, d'approfondir la prévision météo des prochains jours, et plus généralement d'établir une ébauche des conditions synoptiques à 10 jours voire davantage.

 

Plus de météo ? N'hésitez pas à consulter nos tendances nationales jusqu'à 12 jours, et nos tendances saisonnières.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Vendredi 17 juillet 2015 à 01:47:39

À lire aussi...

La vague de froid de décembre 1933

En 1933, une vague de froid caractérisée par sa durée touche la France du 7 au 24 décembre. Le mois de décembre 1933 est le plus froid depuis les mois de décembre 1890 et 1879...

Lire l'article

Neige en plaine dans l'Est lundi

Un épisode de neige jusqu'en plaine est attendu dans l'Est lundi avant le retour d'un temps plus doux sur la majeure partie du pays au fil de la semaine...

Lire l'article

Point sur l'enneigement des montagnes

Où en est l'enneigement de nos montagnes ? Un point sur l'état du manteau neigeux est donc abordé dans cet article...

Lire l'article

Un mois de novembre ensoleillé et plutôt sec

Le mois de novembre 2017 a été plutôt ensoleillé, humide dans le Nord-Est et sec ailleurs avec des températures proches de la normale...

Lire l'article

Écrire un commentaire :

Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France