« Partageons ensemble le temps de demain »

Jusqu’à 300 mm de pluie en Espagne


 

pluie

 

300 mm, c’est la valeur de précipitation annuelle que reçoit le sud-est de l’Espagne. Le minimum dépressionnaire qui s’est ancré en Méditerranée en apportant son lot de pluies sur nos côtes méditerranéennes va progressivement se déplacer vers l’Ouest. En arrivant en Espagne, cette goutte froide va être alimentée par un jet stream dynamique chargé d’humidité, d’instabilité et de douceur, provoquant potentiellement des inondations notables et des crues soudaines. Le facteur orographique ne rendra pas les choses faciles. Ainsi, un épisode de fortes pluies va se mettre en place entre ce milieu de semaine et samedi matin.

 

L’alerte rouge a été enclenchée par les services météorologiques espagnols pour un risque extrême de précipitations. En effet, les provinces de Valencia, Alicante, Murcia, d’Almeria et d’Albacete seront concernées par des cumuls impressionnants de l’ordre de 100 à 250 mm, jusqu’à 300 mm localement sur les hauteurs de Murcia et Alicante en l’espace de 72h (modèles arpège, wrf). Le modèle CEP est terrifiant avec des cumuls qui peuvent atteindre 400 mm. Des records de précipitations en si peu de temps pourraient être atteints voire dépassés. Il sera important de surveiller attentivement la situation météo pour ces régions espagnoles.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous

Dernière mise à jour le Mercredi 11 septembre 2019 à 21:32:45

À lire aussi...

Une semaine anticyclonique

Les conditions anticycloniques vont une nouvelle fois persister cette semaine en France, prolongeant encore un peu plus la sécheresse qui dure depuis des mois...

Lire l'article

Tendances saisonnières automne 2019 : encore de la douceur ?

L'automne 2019 pourrait conserver une tendance douce dans la continuité des mois précédents mais les précipitations devraient se montrer plus généreuses par le nord...

Lire l'article

Le prochain cycle solaire sera au plus bas depuis 200 ans selon la NASA

Selon la NASA, le cycle solaire 25 sera au plus bas depuis 200 ans ! Quelles pourraient être les conséquences sur le climat et le réchauffement climatique en cours ?

Lire l'article

Réchauffement climatique : et si les stratocumulus venaient à disparaître ?

Selon une étude récente publiée fin février, le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus, des nuages situés à basse altitude...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France