« Partageons ensemble le temps de demain »

JOSE : nouvelle menace pour les Antilles


 

Après IRMA (le plus intense des ouragans de l'histoire de l'arc antillais et dans le top 5 des ouragans les plus puissants au monde) qui a sévèrement touché le nord des Antilles mercredi, l'ouragan JOSE menace une nouvelle fois le nord de l'arc antillais samedi même si cette fois sa trajectoire semble plus au nord, limitant les impacts de l'ouragan sur ces secteurs.

 

Ouragan JOSE

 

 

Classé actuellement en catégorie 4 sur 5, JOSE devrait passer à une centaine de kilomètres au large de Saint-Martin et Saint-Bartélémy laissant craindre de fortes pluies orageuses, des vents violents (120 à 180 km/h) ainsi qu'une très forte houle, fragilisant davantage les structures déjà endommagées par IRMA.

 

 

Trajectoire de JOSE et IRMA

Trajectoire d'Irma

 

Animation JOSE Animation JOSE

 

 

Qu’est-ce qu’un ouragan ?

 

Pour faire simple, un ouragan est un système dépressionnaire en rotation respectant toute une série de conditions. Parmi elles, le système doit évoluer entre les latitudes 30° Nord et 30° Sud et les vents moyens (moyenne sur 10 minutes) doivent atteindre ou excéder 118 km/h (soit 64 nœuds, force 12 sur l’échelle de Beaufort).

 

 

Existe-t-il une différence entre les Ouragans, les Cyclones et les Typhons ?

 

A vrai dire, non si ce n’est la localisation du phénomène. Tout est question de nomenclature. Les typhons se produisent sur les côtes asiatiques du Pacifique, les cyclones affectent eux une large bande de l’Océanie jusqu’à la Réunion et Madagascar et les ouragans concernent une large partie de l’Amérique centrale.

Carte de la répartition des ouragans, typhons et cyclones dans le monde

Carte de la répartition des ouragans, typhons et cyclones dans le monde

 

 

Comment se forme un ouragan ?

 

Pour permettre la formation de l’ouragan, il doit y avoir une forte évaporation de surface grâce à des eaux proches des 30°C, ainsi qu’une grande instabilité atmosphérique. Les cisaillements mettraient à mal le processus.

Puis une perturbation doit se manifester afin de mettre en place la convection. Elle peut prendre la forme d’un front par exemple.

La convection faite, c’est la force de Coriolis qui entre en jeu. Si le système se situe au-delà des 5° Nord et Sud, alors le système naissant peut se mettre en rotation, grâce à cette force de Coriolis.

Le système peut alors se creuser et la rotation cyclonique peut devenir totale, les vents se renforçant avec. Une fois les 118 km/h de vent moyen atteints, alors le système est qualifié d’ouragan.

 

 

La fin de vie d’un ouragan

 

Plusieurs facteurs peuvent mettre un terme à la vie d’un ouragan. Parmi eux, la rencontre d’une étendue terrestre ou d’eaux plus froides, qui ont pour conséquence de réduire de façon conséquente l’apport en eau au système, un regain de dynamique atmosphérique dont les forts cisaillements peuvent mettre à mal la structure-même de l’ouragan ou encore une trajectoire trop proche de l’Equateur, où la force de Coriolis ne sera pas assez puissante pour maintenir la rotation du système.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Samedi 09 septembre 2017 à 08:55:53

À lire aussi...

Risque de tempête dimanche : le Nord-Est concerné ?

Le fort coup de vent se confirme pour la journée de dimanche et surtout en soirée sur les régions du nord-est. Les rafales pourraient atteindre 100 km/h...

Lire l'article

L’été indien : de quoi s’agit-il vraiment ?

La période de beau temps et de chaleur que nous avons connu cet été perdure en septembre : peut-on parler d'un été indien ?

Lire l'article

Un mois de septembre anormalement chaud ?

L'automne a bien du mal à s'inviter en France en ce mois de septembre qui s'avère dans l'ensemble largement estival avec un mercure au dessus des normales...

Lire l'article

Tendances saisonnières : hiver 2018/2019

La réactualisation des tendances saisonnières nous projette au mois de décembre 2018. Quelles sont les premières tendances sur l'hiver 2018-2019 ? Avec quels outils nous les réalisons...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France