« Partageons ensemble le temps de demain »

Inondations historiques au Pérou


 

Inondations destructrices au Pérou

Inondations destructrices au Pérou (crédits: QC Times, 18/03/17)

 

 

Les pires depuis 30 ans… C’est par ces mots que les autorités péruviennes ont qualifié les inondations qui affectent durement le pays ces derniers jours. Le déchaînement des éléments est tel que le gouvernement a décrété l’état d’urgence.

Les dégâts humains et matériels de ces intempéries sont dramatiques. Les secours dénombrent au moins 75 morts et laissent derrière elles 100 000 personnes ayant perdu leur maison. Au total, ce sont 625 000 personnes qui ont été touchées par ces inondations. D’autre part le réseau de communications et d’approvisionnement est fortement affecté puisque 2000 km de route et 175 ponts ont été emportés par les flots et coulées de boue.

 

L’origine de ces intempéries ?  Un phénomène naturel local appelé communément « El Nino côtier » en référence au phénomène planétaire. Ce processus naturel ne concerne que le Pérou et l’Equateur. Celui-ci se traduit par une température d’eau de surface (SST) anormale sur le Pacifique. Habituellement en mars dans cette zone, celle-ci atteint la barre des 25°C. Or cette année, l’anomalie thermique atteint +4°C pour une eau de mer à 29°C. Conjuguée à une convergence forcée des alizées par élévation des masses d’air au niveau de la Cordillère des Andes, cette énergie potentielle supplémentaire provoque de fortes pluies depuis janvier au Pérou et dans une moindre mesure en Equateur.

Certains scientifiques s’avancent à dire que ce phénomène local pourrait évoluer de manière plus étendue et se muer en « El Nino » à portée globale dans les prochains mois. Cependant, même si des indicateurs de la NOAA s’accordent sur le fait d’un risque croissant d’épisode El Nino pour 2017 (cf. article précédent), la corrélation n’est pas démontrée de façon évidente et des zones d’ombre subsistent.

En attendant, le Pérou devra encore faire face au phénomène au moins jusqu’à fin avril. Pour l’occasion, le programme « Copernicus » a d’ailleurs déclenché le plan « Copernicus Emergency Management Service » qui permet une ouverture à une vaste base de données d’urgence pour aider les autorités à faire face aux intempéries.

 


 

Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter notre rubrique événements climatiques :

Événements climatiques en France

Événements climatiques

Cette rubrique est dédiée aux événements climatiques observés en France depuis 1999 (tempête, neige, orage, vague de froid, canicule, etc...). Elle est complétée au fur et à mesure des mois en fonction des événements météorologiques extrêmes répertoriés sur notre territoire.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Vendredi 24 mars 2017 à 12:56:04

À lire aussi...

Réchauffement climatique : et si les stratocumulus venaient à disparaître ?

Selon une étude récente publiée fin février, le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus, des nuages situés à basse altitude...

Lire l'article

Antarctique Ouest : Pourquoi la fonte du glacier Thwaites est-elle une menace ?

L'Antarctique ouest et plus particulièrement le glacier Thwaites sont sous haute surveillance par les scientifiques qui alertent des conséquences d'une fonte majeure...

Lire l'article

Février 2019 : douceur remarquable et ensoleillement record

Le mois de février 2019 s'est avéré exceptionnellement ensoleillé alors que les températures observées en deuxième quinzaine ont battu des records...

Lire l'article

L'activité solaire en déclin

L'activité solaire continue de faiblir en ce cycle 24. Des conséquences sur l'avenir ? Un prochain minimum sera t-il atteint ?

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France