« Partageons ensemble le temps de demain »

Incendies à répétition dans le Sud-Est


 

Depuis le début de l'été, le sud-est de la France fait face à une importante sécheresse. Un grand déficit de précipitation se fait ressentir avec parfois jusqu'à 90% de cumuls en moins par rapport aux normales climatiques ( -83% à Orange, environ -90% à Avignon) tout ceci conjugué à des fortes chaleurs récurrentes et au vent. Ces trois éléments constituent des facteurs aggravants à la propagation des incendies. Ainsi, de nombreux foyers sont à déplorer comme dans le Var, les Alpes-Maritimes, le Vaucluse ou encore la Haute-Corse.

 

Plusieurs départs de feu dans le Var par Emilie Flahaut

Multiples départs de feu dans le Var - Source : Emilie Flahaut

 

 

Depuis le mercredi 26 juillet un important incendie s'est déclaré près de Bormes-les-Mimosas dans le Var. Celui-ci s'est vite propagé à cause d'un vent de nord très présent (mistral). On recense près de 1 600 hectares de brûlés ainsi que 2 maisons entièrement calcinées. Près de 550 soldats du feu sont encore mobilisés pour faire face à cet événement majeur qui n'a fait aucune victime pour le moment fort heureusement mais des évacuations ont quand même eu lieu (environ 13 000 personnes évacuées dernièrement).

 

Ce sont en tout près de 6700 hectares soit 67 km² qui ont brûlés depuis lundi 24 juillet dans le sud-est du pays et la Corse, une situation qui ne s'était pas produite depuis plusieurs années. La Haute-Corse continue elle aussi à être concernée par les flammes après l'incendie qui a détruit 1 800 hectares sur la commune d'Olmeta-di-Tuda. L'un des feux qui a concerné les Alpes-Maritimes serait malheureusement d'origine volontaire comme en Haute-Corse par ailleurs.

 

Incendie de Bormes-les-Mimosas visible sur l'image satellite - source: NASA

Incendie de Bormes-les-Mimosas visible sur l'image satellite -  NASA

 

 

Cette série noire ne semble pas vouloir s'arrêter avec des départs de feu toujours plus nombreux et des incendies toujours  hors de contrôle. Tant que le vent de nord restera trop présent, les feux déjà en cours continueront d'être incontrôlables. Le Mistral devrait se calmer à compter du jeudi 27 juillet, pour ne souffler qu'à 40 km/h en moyenne et devrait s'estomper vendredi 28 juilllet, mais le mercure continuera à dépasser régulièrement les 30°C avec des pointes jusqu'à 35 voire 36°C.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Jeudi 27 juillet 2017 à 17:39:03

À lire aussi...

Conditions printanières cette semaine

Les conditions perturbées que nous avons connu la semaine dernière vont laisser place au retour de l'anticyclone ces prochains jours avec à la clé de larges éclaircies...

Lire l'article

Antarctique Ouest : Pourquoi la fonte du glacier Thwaites est-elle une menace ?

L'Antarctique ouest et plus particulièrement le glacier Thwaites sont sous haute surveillance par les scientifiques qui alertent des conséquences d'une fonte majeure...

Lire l'article

Réchauffement climatique : et si les stratocumulus venaient à disparaître ?

Selon une étude récente publiée fin février, le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus, des nuages situés à basse altitude...

Lire l'article

Février 2019 : douceur remarquable et ensoleillement record

Le mois de février 2019 s'est avéré exceptionnellement ensoleillé alors que les températures observées en deuxième quinzaine ont battu des records...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France