« Partageons ensemble le temps de demain »

Fortes pluies sur l'Hérault : jusqu'à 200 mm !


 

Communiqué et Suivi de Phénomènes (C.S.P.) en France

 

A l’image des régions de l’Ouest, les conditions se dégradent ce mercredi sur les Cévennes avec des pluies généralement modérées. Les cumuls peuvent dépasser 50 mm. Les précipitations gagnent en intensité en cours de nuit de mercredi à jeudi et persistent jusqu’en cours de nuit de jeudi à vendredi.

Sur l’ensemble de l’épisode, on attend des lames d’eau comprises entre 100 et 150 mm, localement 200 mm, notamment sur les Cévennes héraultaises. Notons que cet épisode dit cévenol reste tout à fait habituel pour la saison et ne représente aucun caractère exceptionnel.

 

En tout cas, il est non négligeable de souligner que cet épisode est assez « tardif » mais reste de saison. Il y a déjà eu des années où très peu de précipitations ont été recensées telles que 2007 et 2012. Ces automnes ont été peu pluvieux. En effet, 4 jours de précipitations supérieures à 150 mm ont été dénombrées. A l'inverse, on a relevé 19 jours de précipitations supérieures à 150 mm durant l'automne 2014. 

 


 

Episode cévenol ou épisode méditerranéen ?

 

L'épisode cévenol est très comparable à l'épisode méditerranéen dans la forme, mais la région impactée se limite aux reliefs des Cévennes et alentours.

Un épisode méditerranéen se caractérise par une période durant de quelques heures à quelques jours pendant lesquelles de grandes quantités d'eau – plus de 100 mm, parfois plus de 500 mm – vont s'abattre sur un même point. Ces précipitations peuvent parfois prendre un caractère orageux. Par ailleurs, comme son nom l'indique, un épisode méditerranéen concerne tout ou partie du pourtour méditerranéen.

 

 

Comment prennent forme ces épisodes ?

 

Si ces épisodes se produisent majoritairement en automne, ce n'est pas un hasard. À cette période de l'année, la mer Méditerranée est encore chaude alors que l'air tend à se refroidir progressivement. L'évaporation est donc très importante par rapport à la quantité d'eau que l'air peut contenir sans être saturé.

Dans le cas des épisodes cévenols et une partie des épisodes méditerranéens, le relief joue un rôle primordial. Lorsque le flux de basse couche est orienté au nord, l'air chargé en vapeur d'eau vient buter sur le relief et se soulever. Le gain d'altitude provoque le refroidissement de la parcelle d'air ainsi que la condensation de la vapeur d'eau contenue. Cette même condensation provoquera les précipitations. Si cette configuration tend à perdurer, la quantité de précipitations peut être très importante et provoquer de nombreuses inondations. On peut également assister à la formation d'un système orageux stationnaire, plus ou moins virulent, au pied des Cévennes.

Enfin, dans le cas de certains épisodes méditerranéens, on observe des orages peu mobiles voire stationnaires. Ces orages peuvent être extrêmement pluvieux mais se forment de façon classique, dans un contexte instable de conflit de masses d'air, indépendamment du relief.

 


 

Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter nos prévisions et tendances météorologiques à 12 jours :

Prévisions

Prévisions et tendances à 12 jours

Retrouvrez l'intégralité de nos prévisions météo en France et pour 37 villes. Nous vous proposons une tendance jusqu'à 12 jours... 

 

Plus de météo ? N'hésitez pas à consulter la météo des plages et nos tendances saisonnières.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Jeudi 19 octobre 2017 à 08:35:33

À lire aussi...

Températures estivales la semaine prochaine

Les conditions météo vont s'avérer largement estivales ces prochains jours en France avec un soleil dominant et des températures chaudes...

Lire l'article

Les traînées des avions contribuent-elles au réchauffement climatique ?

Une nouvelle étude confirme à nouveau que les traînées des avions participent au réchauffement climatique. Quelques explications...

Lire l'article

Un mois de mai très contrasté

Le mois de mai 2018 a été inégal en termes de précipitations, plus chaud et ensoleillé dans le Nord et plus humide et maussade dans le Sud...

Lire l'article

L'activité solaire en déclin

L'activité solaire continue de faiblir en ce cycle 24. Des conséquences sur l'avenir ? Un prochain minimum sera t-il atteint ?

Lire l'article

Écrire un commentaire :

Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France