« Partageons ensemble le temps de demain »

Étranges nuages en Laponie


 

La semaine dernière, un phénomène insolite s'est produit au-dessus de la Laponie, sous les yeux émerveillés de photographes, qui ont eu l'occasion rare d'en saisir plusieurs clichés. En effet, des nuages assez particuliers ont pu être observés dans le ciel lapon.

Ces nuages, connus sous le nom de nuages nacrés, ou de nuages stratosphériques polaires, présentent, dans la plupart des cas, des irisations particulièrement marquées (couleurs pastel iridescentes), notamment au moment du lever ou du coucher du soleil. Le résultat obtenu est très souvent d'une rare beauté. Voici quelques photos prises la semaine dernière, à plusieurs endroits en Laponie :

 

Nuages nacrés à Ammarnäs (Suède), le 23 décembre 2017 - Crédit photo : René Krupinski

Nuages nacrés à Ammarnäs (Suède), le 23 décembre 2017 - Crédit photo : René Krupinski

 

Nuages nacrés à Tromsø (Norvège), le 22 décembre 2017 - Crédit photo : Fredrik Broms

Nuages nacrés à Tromsø (Norvège), le 22 décembre 2017 - Crédit photo : Fredrik Broms

 

 

Composés d'un mélange d'acide nitrique et de cristaux de glace, ces nuages se forment dans les basses couches de la stratosphère, entre 15 et 30 km d'altitude, sous des latitudes supérieures à 50°. Par ailleurs, ceux-ci se developpent essentiellement au sein du vortex polaire (un vaste tourbillon cyclonique situé dans la stratosphère au-dessus des régions polaires), là où règnent des températures très froides, de l'ordre de -80°c. Les meilleures observations de ce phénomène météorologique s'effectuent généralement au cours de la période hivernale, lorsque les nuages sont éclairés par le soleil caché derrière l'horizon. La forme de ces nuages peut s'apparenter à des nuages lenticulaires, fréquemment observés au-dessus des cimes des montagnes.

Toutefois, malgré leur caractère envoûtant, ces nuages nacrés peuvent être responsables de la destruction des molécules d'ozone, via la formation d'atomes de chlore. Ainsi, lorsque le vortex polaire est particulièrement intense et froid, les nuages nacrés tendent à être nombreux et donc à créer un trou dans la couche d'ozone.

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Mardi 26 décembre 2017 à 17:15:20

À lire aussi...

Sécheresse : la situation ne s'arrange pas en France

Le bel été qu'a connu la France cette année et la chaleur durable entre juin et septembre ont permis à la sécheresse de s'installer et même de s'aggraver...

Lire l'article

Intempéries majeures attendues en Espagne

De fortes intempéries sont attendues ces prochaines heures sur le centre-est de l'Espagne. On attend localement plus de 200 mm...

Lire l'article

Historique des mois d’octobre exceptionnels

Entre tempêtes, froid précoce et records de chaleur, retrouvez quelques-uns des mois d'octobre les plus mémorables en France métropolitaine...

Lire l'article

Taranis : le nouveau satellite français dédié à l'étude des orages

Le satellite français Taranis partira fin 2019 dans l'espace et aura pour mission l'étude des Événements Lumineux Transitoires...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France