« Partageons ensemble le temps de demain »

États-Unis : entre froid et chaleur


 

L’Amérique du Nord fait face à de nombreuses disparités de températures et du temps depuis le début du printemps avec des chutes de neige records et un mercure remarquablement froid sur le Canada, le Québec et le nord-est des États-Unis. A contrario, l’été s’est déjà installé au sud et à l’ouest des USA.

Comme en Europe, le printemps rythme avec des bouffées de chaleur qui remontent à des latitudes plus hautes tandis que l’air froid reste toujours en embuscade sur le nord du continent. Des variabilités de pressions se présentent au niveau des moyennes latitudes.

 

Chutes de neige et froid au Québec
(Crédit photo : @JimmyDesbiens via Twitter, prise à Saguenay au Québec – 5 avril 2018)

 

 

Un météorologue amateur a pu photographier ce moment intense où la visibilité était extrêmement réduite comme le montre la photo ci-dessus. Ce 5 avril, une tempête de neige a frappé le Québec. Résultat, des chutes de neige accompagnées d’un vent soutenu ont formé des congères importantes. Un froid durable et fort présent depuis des semaines a été prolongé en ce début avril. Il faut retourner en 1997 pour retrouver une telle situation. Un record mensuel de températures est tombé aux États-Unis comme à Aberdeen (Dakota du Sud) où la température est descendue jusqu’à -21°C (contre -19°C en 1975).

 

C’est le 6 avril 2018 que l’écart thermique fût le plus important depuis début avril. En effet, une valeur de 28.9°C a été enregistrée à Dallas (Texas) tandis qu’il faisait -8°C à Tracy (Minnesota). Les températures ont même dépassé les 30°C dans l’Arizona alors que les valeurs affichaient -10°C environ au Canada.

 

Le réchauffement stratosphérique qui a eu lieu en février fait encore effet à cette échéance. Il a été suffisamment majeur pour que des conditions NAO- s’installent durablement sur le territoire américain. Le temps s’annonce inchangé ces prochains jours. En effet, du froid et de la neige sont encore prévus sur le Québec tandis que des bouffées de chaleur vont être véhiculées au sud-ouest des États-Unis. La chaleur pourrait se décaler sur la moitié est du pays apportant un temps clément et des températures très douces. Cependant, un changement de temps pourrait avoir lieu en fin de semaine avec une dégradation orageuse plutôt franche.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Lundi 09 avril 2018 à 08:00:17

À lire aussi...

Hausse du mercure entre lundi et mercredi

Le temps frais et instable observé ces derniers jours va laisser place à une amélioration et à une hausse sensible des températures entre lundi et mercredi...

Lire l'article

Historique des mois de juin exceptionnels

Les mois de juin ne se ressemblent pas et sont parfois hors norme ! Petit tour d'horizon de 4 mois de juin particulièrement exceptionnels en France...

Lire l'article

Réchauffement climatique : et si les stratocumulus venaient à disparaître ?

Selon une étude récente publiée fin février, le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus, des nuages situés à basse altitude...

Lire l'article

Antarctique Ouest : Pourquoi la fonte du glacier Thwaites est-elle une menace ?

L'Antarctique ouest et plus particulièrement le glacier Thwaites sont sous haute surveillance par les scientifiques qui alertent des conséquences d'une fonte majeure...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France