« Partageons ensemble le temps de demain »

Dégradation orageuse et neigeuse aux États-Unis ce week-end


 

Les conditions anticycloniques et chaudes perdurent depuis le début du mois dans le sud-ouest du pays. Ces fortes chaleurs se décalent petit à petit vers l’est cette semaine. Un talweg va plonger sur l’ouest du pays pilotant de l’air de plus en plus doux sur un axe Texas/Iowa avec un mercure qui dépassera les 25°C ce vendredi.

Dans le même temps, un profond creusement dépressionnaire va se mettre en place au sein de ce talweg. Résultat, un conflit de masse d’air intense (vingtaine de degrés d’écart) va s’opérer ces prochains jours dans la « Tornado Alley » (allée de la Tornade).

 

Orages aux USA
 

Un véritable cas d’école ! Autour de cette dépression, nous assisterons dans un premier temps au front froid. C’est celui-là qui s’annonce particulièrement important dans ce conflit. En effet, à l’encontre de deux masses d’air différentes, l’atmosphère se déstabilise. Ainsi le nuage appelé cumulonimbus doit être suffisamment chargé d’humidité pour que la vapeur d’eau puisse se condenser et que le nuage puisse facilement grossir. Ce nuage se situe généralement entre 9 et 15 km d’altitude.

 

D’après The Weather Channel, de fréquents et intenses orages sont en ligne de mire dans l’axe cité au début pour cette journée et soirée de vendredi. Ces orages vont généralement s’accompagner de chutes de grêle, de fortes bourrasques de vent pouvant être localement destructrices et surtout de phénomènes tourbillonnaires. C’est ce vendredi que le pire est globalement attendu pour le Texas, la Louisiane, l’Oklahoma, l’Arkansas, le Missouri, l’est du Kansas, le Nebraska et l’Iowa.

 

Cette ligne de grain devrait continuellement produire de puissants éclairs, de fortes pluies, de la grêle et des tornades tout au long du week-end et en se décalant vers l’est des États-Unis. Le risque de tornade est généralement modéré. Ce sont les vents et les pluies qui inquiètent les organismes météorologiques américains car ces dernières pourront être destructrices et des inondations locales et importantes pourront être observées en peu de temps.

 

Dans le même temps, de l’air plus froid va s’infiltrer à l’arrière de cette dépression. Précipitations, des chutes de neige et de fortes rafales de vent sont à craindre sur un axe Montana/Nebraska, autrement dit sur les plaines du Nord et du Midwest. Il pourrait ainsi s’agir d’une nouvelle tempête de neige en cette mi-avril. Des conditions de blizzard pourraient avoir lieu sur le Dakota du Sud et le Nebraska. Sur l’ensemble de l’épisode, ce sont entre 20 et 40 voire 50 cm de neige qui devraient se poser au sol. C’est une météo véritablement capricieuse qui s’apprête à fouetter les États-Unis dès ce vendredi.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Jeudi 12 avril 2018 à 17:31:31

À lire aussi...

Taranis : le nouveau satellite français dédié à l'étude des orages

Le satellite français Taranis partira fin 2019 dans l'espace et aura pour mission l'étude des Événements Lumineux Transitoires...

Lire l'article

Historique des mois d’octobre exceptionnels

Entre tempêtes, froid précoce et records de chaleur, retrouvez quelques-uns des mois d'octobre les plus mémorables en France métropolitaine...

Lire l'article

Intempéries : inondations majeures dans l'Aude

Les fortes pluies de ces dernières heures ont causé des inondations majeures dans l'Aude ce lundi. Il est tombé localement 3 à 4 mois de pluie en quelques heures...

Lire l'article

Nouvel épisode méditerranéen important lundi

Un nouvel épisode méditerranéen va se mettre en place ces prochaines heures et apporter de nouveaux cumuls importants, notamment dans le sud-est de l'Occitanie...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France