Coup de froid confirmé en France


 

La France connait un temps particulièrement doux depuis de nombreuses semaines, mais ces conditions vont évoluer progressivement vers un temps plus hivernal, le tout avec un risque de neige en plaine très limité.

 

Après un début de semaine très perturbé, humide et venteux, nous avons assisté à une accalmie mercredi, avec un ciel souvent variable et de rares averses. A la faveur des éclaircies nocturnes, quelques gelées blanches ont été observées au lever du jour, notamment vers les régions centrales. L'après-midi, les températures étaient quasiment de saison.

 

Jeudi, nous assisterons à l'arrivée d'une zone de pluie, plus active sur la moitié sud de la France et avec de la neige jusqu'à basse altitude (>500 mètres), temporairement jusqu'en plaine vers les frontières du Nord-Est. En revanche, le temps deviendra plus sec et variable vendredi, même si des averses peuvent se produire près de la Manche, vers le Pays basque, le Massif-Central, le nord des Alpes, les Vosges et le Jura. Compte tenu de la baisse du mercure, de la neige tombera jusqu'en plaine sur le Centre-Est (1 à 5 centimètre(s)), et ce jusqu'à samedi.

S'ensuivra des conditions beaucoup plus anticycloniques pour la journée de dimanche, et donc la disparition de la menace de précipitation, au profit d'un temps variable mais aussi beaucoup plus froid. Si les gelées sont présentes dès vendredi matin, elles seront plus fortes dimanche matin, tout en gagnant l'ensemble du territoire (hors littoral).

 

 

 Températures à 850 hPa prévues par le modèle GFS de Météo-Contact, du 12 au 19 janvier 2016 

Températures à 850 hPa (1 500 mètres) prévues par le modèle GFS Europe de Météo-Contact, entre le 12 et 19 janvier 2016. On voit l'arrivée du froid puis le redoux par l'Ouest la semaine prochaine.

 

 

Redoux par l'Ouest en seconde partie de semaine prochaine

 

Dès lundi, une tentative de redoux se mettrait en place avec l'arrivée d'une perturbation qui se cantonnerait seulement au littoral Atlantique et au Sud-Ouest, bloquée par le froid résistant sur le restant du pays. C'est à compter de la seconde partie de semaine prochaine que la situation pourrait évoluer, avec le passage d'une perturbation sur le pays, qui s'accompagnerait d'une hausse de nos thermomètres (redoux dont l'ampleur reste à confirmer).

Ensuite, les hautes pressions sembleraient influencer la France, mais accompagnées d'un flux orienté au sud-ouest, plutôt favorable à l'absence de froid donc. 

 

Vous l'aurez compris, nous allons bel et bien vivre un net refroidissement des températures au cours de ces prochains jours, mais le froid ne semble pas vouloir s'installer dans la durée. Dans ce contexte - et même si le mercure devient inférieur aux moyennes - nous pouvons parler d'un coup de froid saisonnier sans caractère sévère, et donc exclure le terme « vague de froid ».

 


 

 Pour les plus curieux, n'hésitez pas à consulter notre rubrique analyse technique :

Analyse technique

Analyse technique

Ces bulletins permettent d'affiner, d'approfondir la prévision météo des prochains jours, et plus généralement d'établir une ébauche des conditions synoptiques à 10 jours voire davantage.

 

 

Plus de météo ? N'hésitez pas à consulter nos tendances nationales jusqu'à 12 jours, et nos tendances saisonnières.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook
Dernière mise à jour le Jeudi 14 janvier 2016 à 16:09:16

 
Ecrire un commentaire
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.