« Partageons ensemble le temps de demain »

Conditions printanières ce week-end


 

printemps

 

Comment passer de l’hiver au printemps en moins d’une semaine ? C’est une situation qui va s’avérer véridique. En effet, après un début semaine assez froid mais non exceptionnel pour la saison, des conditions printanières vont s’installer durant ce week-end sur l’ensemble de la France. Simple exemple : nous passerons d’une maximale de 9°C le dimanche 29 mars à une maximale de 20°C ce dimanche 5 avril, à la station de Lille. Ce genre de situation n’est pas du tout inédite. Elle est même anodine durant le printemps entre les masses d’air polaires et les masses d’air tropicales qui circulent non loin de nos contrées.

L’anticyclone des Açores va donc regonfler entre samedi et dimanche sur la France en lien avec une dépression positionnée sur l’Atlantique. D’ailleurs, cette dernière va aussi véhiculer une masse d’air de plus en plus douce. Résultat, un temps calme, lumineux et doux va s’imposer.

Ce samedi, après dissipation des brouillards matinaux entre la Normandie et les Ardennes, le ciel va alterner entre passages nuageux et éclaircies. Partout ailleurs, le soleil brillera de mille feux ! Du côté du thermomètre, comptez entre 15 et 17°C pour la moitié Nord, jusqu’à 19°C en basse vallée du Rhône et entre 20 et 22°C dans le Sud-Ouest.

Dimanche, les conditions météo s’annoncent ensoleillées sur la majeure partie de la France. Seule la côte Atlantique sera soumise à un voile laiteux. Sur la moitié Nord, comptez entre 18 et 21°C (hormis sur la pointe Bretonne où il fera entre 16 et 17°C pour les maximales), entre 18 et 20°C le long de la vallée du Rhône et entre 21 et 23°C (localement 24°C) dans le Sud-Ouest.

Le voile nuageux dont nous avons indiqué ci-dessus est prémices d’une dégradation attendue lundi pour tout l’ouest de la France. Par la présence de conditions plus anticycloniques sur la moitié Est, la perturbation devrait se stopper du Sud-Ouest aux Ardennes. On notera par ailleurs une baisse sensible du mercure au passage de la perturbation.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous

Dernière mise à jour le Mercredi 08 avril 2020 à 18:04:20

À lire aussi...

Gulf Stream : mais que se passe-t-il ?

Le Gulf Stream ralentit. D'après les dernières études, le phénomène semble s'accélérer...

Lire l'article

Antarctique Ouest : Pourquoi la fonte du glacier Thwaites est-elle une menace ?

L'Antarctique ouest et plus particulièrement le glacier Thwaites sont sous haute surveillance par les scientifiques qui alertent des conséquences d'une fonte majeure...

Lire l'article

Les traînées des avions contribuent-elles au réchauffement climatique ?

Une nouvelle étude confirme à nouveau que les traînées des avions participent au réchauffement climatique. Quelques explications...

Lire l'article

Réchauffement climatique : et si les stratocumulus venaient à disparaître ?

Selon une étude récente publiée fin février, le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus, des nuages situés à basse altitude...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Animation des précipitations en France