« Partageons ensemble le temps de demain »

Anomalies marquées sur l'hémisphère nord


 

L'hiver est une saison marquée par des événements météorologiques spectaculaires. Entre tempêtes hivernales, vagues de froid ou encore épisodes de douceur, ces faits sont entièrement dictés par le bon vouloir de la circulation atmosphérique qui en somme apparaît comme très chaotique. Il en demeure donc de fréquentes anomalies notamment sur l'hémisphère nord où les masses d'air peuvent davantage circuler et se confronter sur les continents contrairement à l'hémisphère sud.

 

Anomalies de température à 850 hPa entre le 28 décembre et le 04 janvier

 

Anomalies de températures à 850 hPa (~1500m) entre le 28 décembre et le 04 janvier - www.wetterzentrale.de

 

 

À l'image de ces derniers jours, la carte issue du modèle européen ci-dessus démontre parfaitement le contexte actuel dominé par un blocage remarquable présent sur l'Amérique du Nord. C'est en effet une large moitié Est du continent qui s'empare des réserves froides arctiques à l'origine d'un plongement du vortex polaire troposphérique vers les basses latitudes. Puisque tout est lié en météorologie, les anomalies de températures positives sont rejetées à l'avant de la dorsale anticyclonique établie sur l'ouest du continent.

 

En Russie, les choses ont bien changé depuis le début de l'hiver météorologique. En effet, souvenez vous des températures extrêmes relevées en République du Sakha au nord-est de la Sibérie avec jusqu'à -58°C (température réelle et non ressentie) en tout début de mois. La situation actuelle, qui bougera peu ces prochains jours, est dominée par un flux de sud-ouest bien trop doux pour la saison se traduisant par ces anomalies particulièrement importantes. 

 

Au total ces deux grandes poches d'anomalies positives semblent dominer la tendance toujours en cours depuis plusieurs années décrite par des ''excédents de température'' encore très présents. La vague de froid en cours en Amérique du Nord pèse lourd dans le bilan mais ne suffit pas à compenser les excédents thermiques sur la globalité de l'hémisphère nord.

 

 

Bilan des anomalies thermiques au sol dans le monde (moyenne sur les 7 prochains jours) :

Hémisphère nord → +0.8°C

Hémisphère sud → +0.1°C

Arctique → +2.7°C

Antarctique → +0.6°C

Monde → +0.5°C

 

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Jeudi 04 janvier 2018 à 07:57:39

À lire aussi...

Températures printanières ces prochains jours

L'anticyclone nous protège, le soleil se montre généreux et les températures montent peu à peu. Nous allons assister à des allures printanières ces prochains jours...

Lire l'article

2018 : année la plus chaude depuis 1900 en France

L'année 2018 est l'année la plus chaude jamais enregistrée depuis 1900 en France avec un excédent thermique annuel proche de +1.4°C...

Lire l'article

L'activité solaire en déclin

L'activité solaire continue de faiblir en ce cycle 24. Des conséquences sur l'avenir ? Un prochain minimum sera t-il atteint ?

Lire l'article

2018 : foudroiement record en France

L'année 2018 a été une année record depuis les années 90 en terme de foudroiement avec près de 725 000 impacts nuage-sol...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France