« Partageons ensemble le temps de demain »

Sibérie Orientale : le mercure descend à -50°C !


 

Cette partie de l'hémisphère nord est bien connue pour ses hivers très longs (du mois d'octobre à avril) mais surtout très froids. Rien à voir avec les températures déjà bien négatives observées au Québec en plein hiver. Nous partons donc en Yakoutie ou Iakoutie (République de Sakha) où le mercure a avoisiné les -50°C dernièrement. Ces températures glaciales n'ont toutefois rien d'exceptionnel même si ces valeurs sont assez impressionnantes.

 

Paysage gelé en Yakoutie

Paysage hivernal en Yakoutie

 

 

À Oïmiakon, lieu habité le plus froid de la planète (740 m d'altitude), cette valeur reste encore assez loin des records de froid estimés entre -55°C et -60°C au mois de novembre. Plus généralement, le record de froid date de janvier 1938 avec exactement -77.2°C relevés. Autant dire que ces températures sont dignes des valeurs que l'on retrouve en Antarctique en plein hiver (dans l'hémisphère sud) même s'il fait encore bien plus froid sur ce continent où la glace prédomine continuellement.

 

 

 

Les masses d'air glaciales présentes actuellement en Iakoutie résultent d'un vaste complexe anticyclonique présent en Sibérie ainsi qu'au centre de l'Arctique qui contribue au renouvellement de celles-ci. Dans cette configuration les chutes de neige sont indéniablement peu nombreuses voire inexistantes en raison du taux d'humidité relativement bas dans cette atmosphère glaciale.

 

Unique route pour accéder à Oïmiakon

Unique route pour accéder au village d'Oïmiakon - www.amoschapplephoto.com

 

 

Petit élément de comparaison ; les écoles ne ferment que lorsque la température atteint ou passe en-dessous des -50 à -52°C en période hivernale. Nos hivers européens n'ont donc rien à voir avec ceux en Iakoutie ce qui est tout à fait normal. L'océan Atlantique nous protège en quelque sorte des invasions d'air arctiques à moins que la situation météorologique soit bousculée par des flux méridiens ou bien encore par l'occurrence de flux continentaux.

 

 

A CONSULTER AUSSI

Qu’est-ce que la neige ? Comment se forme la neige ? Le manteau neigeux, cause du « non-réchauffement » de l’air

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Dernière mise à jour le Lundi 27 novembre 2017 à 16:40:06

À lire aussi...

Week-end de Pâques : une météo très printanière

Le week-end de Pâques 2019 s'annonce dans l'ensemble très printanier mais plus instable en allant vers le Sud. C'est au nord qu'il fera le plus beau mais aussi le plus chaud...

Lire l'article

La douceur revient cette semaine

Le week-end frais va laisser place au retour de la douceur ces prochains jours avec des températures nettement plus printanières atteignant les 20°C...

Lire l'article

Réchauffement climatique : et si les stratocumulus venaient à disparaître ?

Selon une étude récente publiée fin février, le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus, des nuages situés à basse altitude...

Lire l'article

Antarctique Ouest : Pourquoi la fonte du glacier Thwaites est-elle une menace ?

L'Antarctique ouest et plus particulièrement le glacier Thwaites sont sous haute surveillance par les scientifiques qui alertent des conséquences d'une fonte majeure...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Vos photos
Animation des précipitations en France