Météo-Contact
« Partageons ensemble le temps de demain »

Eta : ouragan majeur en Amérique latine


logo Article écrit par Damien Valette

Eta constitue le 28e système dépressionnaire à obtenir le statut de tempête tropicale se formant en Atlantique Nord cette année, un record égalé.

 

eta

Trajectoire de l'ouragan Eta - mercredi 4 novembre - NOAA

 

Les prémices de l'ouragan ont concerné les Petites Antilles avec une zone de basses pressions provoquant des orages. En rencontrant les mers chaudes plus à l'Ouest, le système s'est rapidement développé au point d'être catégorisé en ouragan le 2 novembre. Le lent déplacement d'Eta, mesuré à environ 15 km/h, lui permet d'être considéré comme un ouragan possiblement dévastateur à l'approche des côtes.

Eta a frappé de plein fouet les côtes nicaraguayennes le mardi 3 novembre. De catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson, les rafales de vent ont atteint les 250 km/h. Il s'agit ici d'un ouragan majeur à cette période de l'année. Il a obtenu la plus basse pression enregistrée en Atlantique Nord cette saison avec 927 hPa.

 

Premier bilan d'Eta

Au Nicaragua, plus de 30 000 personnes ont dû être évacuées à l'approche de l'ouragan. Les premiers dégâts sont considérables. Les glissements de terrain causés par des pluies dilluviennes car quasi-stationnaires, rappelons que l'ouragan se déplace lentement, ont provoqué la mort d'au moins 2 personnes. On a également appris la mort d'une adolescente dans l'effondrement de sa maison au Honduras. Le bilan humain risque fortement de s'alourdir dans les prochaines heures. Les pluies ont fait gonfler les cours d'eau, engendrant des inondations importantes dans certaines localités. Localement, les 900 mm de précipitations sur l'ensemble du passage de l'ouragan peuvent être atteints, principalement au Nicaragua et au Honduras (600 mm ailleurs). Comme cité précédemment, la destruction de maisons entières fait partie des dégâts récurrents, car souvent les constructions ne sont pas assez solides pour résister à de telles forces de la nature.

 

Après avoir touché terre ce mercredi, Eta s'est rapidement affaibli, provoquant tout de même de puissantes rafales de vent car en catégorie 2. Il devrait prendre la direction du Nord-Est en frôlant les côtes de la péninsule du Yucatán (déjà fortement impactées par cette saison hors norme) tout en s'affaiblissant. Cependant, au contact des températures chaudes de la Mer des Caraïbes, on devrait de nouveau assister à une intensification du système redevenant probablement un ouragan. Sa trajectoire devrait passer sur l'île de Cuba, avant peut-être, de s'affaiblir une fois arrivé en Floride en fin de week-end prochain (ces prévisions sont à affiner).

 

Pluie de records

Eta est la 28ème tempête tropicale à s'être formée en Atlantique nord, égalant le terrible record de 2005. Cependant le record du nombre d'ouragans n'est pas battu avec 12 développements cycloniques pour le moment en 2020 contre 15 en 2005. C'est la première fois que le nom "Eta" est donné à un système tropical. Le Nicaragua subit en premier lieu la puissance de cet ouragan, et pour cause, il s'agit du plus violent ouragan jamais vécu un mois de novembre dans ce pays. Enfin, comme dit précédemment, Eta est l'ouragan ayant enregistré la plus basse pression en cette année 2020, avec 927 hPa.

L'ouragan poursuit sa route, et rien ne nous empêche de dire que de nouveaux records pourraient tomber...

 

Les eaux de surfaces restent assez chaudes, par endroit supérieures à 26°C, permettant le développement de tempêtes tropicales. Officiellement, l'année cyclonique s'achève le 30 novembre. Il reste encore un peu plus de trois semaines pour garder un œil vigilant sur les développements orageux et les zones de basses pressions dans cette vaste zone du globe.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous

Dernière mise à jour le Mercredi 04 novembre 2020 à 18:27:23

À lire aussi...

Tendance saisonnière pour l'hiver 2020/2021

Quelles sont les grandes tendances pour l'hiver 2020-2021 ? Voici notre analyse complète des mois à venir grâce aux différents indices et modèles météorologiques...

Lire l'article

Pourquoi l'arrivée de la 5G est redoutée par les météorologues ?

Le développement de la 5G est redouté par les services de météorologie, ces derniers craignant une dégradation de la qualité des prévisions. Voyons pourquoi...

Lire l'article

Réchauffement climatique : et si les stratocumulus venaient à disparaître ?

Selon une étude récente publiée fin février, le réchauffement climatique pourrait faire disparaître les stratocumulus, des nuages situés à basse altitude...

Lire l'article

Octobre 2020 : 1er mois sous les normes de températures depuis juin 2019

De juin 2019 à septembre 2020, les températures moyennes en France ont été supérieures aux normes de 1981-2010, soit un total record de 16 mois...

Lire l'article
Écrire un commentaire :
Erreur ! Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Facebook Météo-Contact
Twitter Météo-Contact
Instagram Météo-Contact
Communiqué et Suivi de Phénomènes
Animation des précipitations en France